Café du MINDLab - Créer son entreprise durant ses études

Ce mardi 30 septembre, nous avons eu la chance d’accueillir à la première édition du Café Du MINDLab un ancien élève de l’UTT, Amine Benjelloun. Amine a eu une expérience riche lors de son cursus à l’UTT et a été le premier à effectuer son stage de fin d’étude dans sa propre startup. Il a pu ainsi parfaitement répondre à vous tous, curieux, qui vous vous demandez : « Comment entreprendre pendant ses études ? ».
Si tu n’as pas eu l’occasion de venir assister à cette rencontre, nous te proposons un petit recap’ de ce qui a été dit !
Pour commencer, Amine Benjelloun a été diplômé de l’UTT en 2017 après avoir fait ISI. Il a créé sa première startup en collaboration avec son frère lors de ses années en ISI. Elle se nomme GETPhotographe et a pour but de mettre en relation des photographes professionnels et des particuliers par le biais d’une application. C’est au travers de celle-ci qu’il a entreprit son stage de fin d’études.
Maintenant, il développe sa nouvelle startup Carosse Royal dont le but est de faire de la publicité pour des entreprises par le biais d’adhésifs disposés sur des taxis qui seront munis d’une technologie de géolocalisation et ainsi de comptage de vues.
Lors de son intervention, Amine a pu nous donner quelques conseils si nous souhaitions, comme lui, commencer à entreprendre.
Amine a commencé en disant quelque chose qui nous a tous surpris, qui est « il faut apprendre à entreprendre ». Par ces mots, il entend que même si on n’a pas d’idée pour réaliser sa startup, il faut se jeter à l’eau, tenter d’entreprendre i, même si cette idée existe déjà ! Tu dois te demander « mais pourquoi, pourquoi entreprendre dans quelque chose à laquelle je ne crois pas ? ».
La réponse est simple : cela te permettra d’acquérir l’expérience nécessaire pour le jour où tu auras LA bonne idée. Car créer une entreprise est bien plus fastidieux qu’il n’y parait, il y a de nombreux éléments juridiques, fonciers, etc… à maîtriser pour son entreprise. De plus, cela permettra de booster ta créativité !
Ensuite, une fois l’idée trouvée (bullshit ou non), il faut chercher de l’aide, ne pas rester seul dans son coin ! L’expérience le montre : on ne peut pas tout faire tout seul. C’est pour cela que les incubateurs (comme le YEC à la technopole, Station F à Paris…) sont là ! Ce sont des organismes qui t’apportent les ressources pour commencer sur de bonnes bases, notamment les financements possibles. en effet, l’entrepreneuriat est un secteur très valorisé par l’Etat qui subventionne les jeunes entreprises (plusieurs subventions sont possibles à différents « stades » de la création de l’entreprise allant jusqu'à 30 000€, de quoi pouvoir bien commencer !). Et comme l’a dit Amine, avant de vouloir faire du chiffre, cherche des fonds pour réaliser ton projet !
Au-delà de tous ces aspects techniques, il ne faut pas avoir peur de son « jeune âge » pour commencer. En effet, l’idéal est de commencer le plus tôt possible ! Réfléchie-y, tu n’as que très peu de responsabilités pour l’instant, et si la startup ne décolle pas, ce n’est pas si dramatique, tu pourras recommencer, tout en évitant les erreurs que tu aurais pu faire lors de ta première expérience !
Ah, et avant de te laisser, quelques supports qu’Amine nous a conseillé pour te donner l’envie d’entreprendre
- Podcasts : Nouvelle école, Growth maker, Le Wagon
- Incubateurs « en ligne » : Koudetat
- YouTube : StartupFood
On espère t’avoir donné l’envie d’entreprendre à ton tour ! D’ailleurs, si tu cherches de l’aide au sein de l’UTT pour créer ton entreprise ou que tu es simplement curieux, le pôle Mind est là pour te filer un coup de main ou de te renseigner au mieux, alors n’hésite pas à les contacter !
On espère te voir au prochain Café du MINDLab !

Article rédigé par:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire